« La Civilisation baroque » par Eugène Green – 29 mars 2024

Eugène Green, homme de théâtre, romancier, et cinéaste de premier plan, nous fera l’honneur de nous parler de « La Civilisation baroque » au Séminaire XVIIle 29 mars à 16h, à la Maison de l’Université (salle de conférences), dans le cadre du programme « La Perle et la Coquille : regards croisés sur le baroque et le rococo ».

 

Eugène Green, né le 28 juin 1947 à New York, est une figure marquante du monde culturel contemporain, connu pour ses contributions significatives dans les domaines de la littérature, du cinéma, et de la diction baroque. Ayant déménagé en France à l’âge de vingt ans, Green adopte rapidement sa nouvelle patrie comme le terrain de développement de son art et de sa pensée.

La Parole baroque

Eugène Green est reconnu pour son travail pionnier sur la restauration de la diction baroque, une quête artistique et intellectuelle visant à recréer et préserver les modes d’expression vocale propres au XVIIe siècle. À travers ses recherches et ses mises en scène théâtrales, il s’est efforcé de redonner vie à la prononciation, au rythme, et à la musicalité des textes du XVIIe siècle, contribuant ainsi à la renaissance de l’intérêt pour le théâtre et la musique baroques. Green a fondé le « Théâtre de la Sapience », dédié à la mise en scène de pièces du XVIIe Siècle selon les principes de déclamation et de jeu de l’époque, ce qui a eu un impact durable sur les méthodes de représentation théâtrale en France et ailleurs. Il a également collaboré avec les Editions Alpha, alors dirigées par Jean-Paul Combet, proposant par exemple une lecture des Contes de Perrault en déclamation baroque.

Le romancier

En tant que romancier, Eugène Green explore avec profondeur et sensibilité les thèmes de la quête d’identité, de la spiritualité, et des intrications entre le passé et le présent. Ses romans sont peuplés de personnages en recherche de sens, souvent à travers un dialogue intérieur avec l’art, l’histoire, et la philosophie. Des œuvres comme Le Fils de l’homme et La Communauté universelle témoignent d’un style narratif où la précision de la langue sert à exprimer des recherches intimes et des réflexions plus générales sur la condition humaine. La prose de Green, empreinte de références culturelles et historiques, invite le lecteur à un voyage à travers le temps et l’esprit, marquant une contribution remarquable à la littérature contemporaine française.

Le cinéaste

Dans le domaine cinématographique, Eugène Green se distingue par un style visuel et narratif qui reflète ses intérêts pour la spiritualité, l’art, et l’humanisme. Ses films, tels que Le Pont des ArtsLa Sapienza, et Le Fils de Joseph, se caractérisent par une mise en scène épurée, des dialogues philosophiques, et une attention particulière portée à la beauté des cadres et à la composition de l’image. Green utilise le cinéma comme un moyen d’explorer des questions existentielles, créant des œuvres qui sont à la fois des méditations sur l’art et des récits intimes sur la recherche de sens dans un monde désenchanté. Sa contribution au cinéma est saluée pour son originalité et sa capacité à transcender les genres : il occupe une place toute particulière dans le paysage cinématographique.

 



Citer ce billet
Admin (2024, 11 mars). « La Civilisation baroque » par Eugène Green – 29 mars 2024. CÉRÉdI. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w002