Le Livre de l’Inde de Duarte Barbosa (1516)

Le Livre de l’Inde de Duarte Barbosa (1516)

Traduction, introduction & notes de Michèle Guéret-Laferté et Rafael Afonso Gonçalves

Éditions Chandeigne
6 octobre 2023
Format : 157 × 220 relié
416 p. – 32 €
ISBN : 978-2-36732-262-9
Bibliothèque Magellane

Présentation

Arrivé très jeune en Inde en 1500, le Portugais Duarte Barbosa – jadis confondu, à tort, avec l’un des compagnons de Magellan mort en 1521 – fit carrière dans les comptoirs portugais du Malabar jusqu’à sa mort en 1540. Remarqué pour sa rapide maîtrise des langues, il se vit confier des tâches d’interprète et devint un témoin privilégié de l’histoire de son temps.

Vers 1516, il acheva un manuscrit, connu sous le nom de Livro de Duarte Barbosa, compilation sur les pays où les Portugais étaient parvenus en Orient, depuis le cap de Bonne-Espérance jusqu’aux Moluques. C’est toutefois l’Inde, et surtout l’Inde du Sud, qui réunit le plus grand nombre d’informations et d’anecdotes, sur le commerce, l’organisation du pouvoir et de la justice, le mode de vie et les croyances des habitants. La connaissance très fine de la hiérarchie qui régit la société malabaraise fait de Duarte Barbosa un pionnier dans l’observation du système des castes.

Diffusé très tôt sous forme de copies manuscrites, le Livro fut l’une des sources majeures des chroniqueurs et des historiens du XVIe siècle avant de dormir dans les archives. Redécouvert au XXe siècle, nous livrons ici sa première édition en français, avec un riche appareil critique.

Michèle Guéret-Laferté, professeure émérite de littérature française du Moyen Âge à l’Université de Rouen, est spécialiste du récit de voyage.
Rafael Afonso Gonçalves, docteur en Histoire, est actuellement professeur à l’Universidade Estadual do Centro-Oeste do Paraná au Brésil.

Points Clefs

Première somme complète sur les pays où étaient parvenus les Portugais dans l’océan Indien depuis le cap de Bonne-espérance jusqu’aux îles indonésiennes.
Première traduction d’une des plus grandes sources utilisée dans tous les écrits sur l’Inde dès le XVIe siècle.
Descriptions des coutumes et des pratiques religieuses précises, détaillées et riches en anecdotes.
Observations pionnières du système des castes en Inde du Sud.