Du côté du soleil couchant… Autour de L’Astrée d’Honoré d’Urfé

Actes de la journée d’agrégation autour de L’Astrée d’Honoré d’Urfé, organisée en octobre 2023, publiés par Pauline Philipps, Yohann Deguin, et Tony Gheeraert

© Publications numériques du CÉRÉdI, « Séminaires de recherche », n° 18, 2023.
Voir en ligne.

Sommaire

Journée d’études normande des doctorant·e·s de la SFLGC

Penser l’oubli en littérature comparée

Journée d’études normande des doctorant·e·s de la SFLGC

Appel à communications

Avec le soutien des laboratoires LASLAR (Caen), CÉRÉdI (Rouen) et CELIS (Clermont-Ferrand)

Date d’échéance : 16 février 2024
Lieu de l’évènement : Université de Caen Normandie
Responsables scientifiques : Oriane Chevalier, Paolo Dias Fernandes, Daphné Le Digarcher Doublet, Florine Lemarchand, Nina Roussel et Lucie Tamboise.

Continuer la lecture de Journée d’études normande des doctorant·e·s de la SFLGC

Les Mains Invisibles n°1

Appel à contributions pour la revue

Les Mains Invisibles n°1

La revue Les Mains Invisibles naît de la nécessité de redonner aux créatrices de la période moderne (qu’elles soient écrivaines, traductrices, éditrices, philosophes, artistes, architectes, scientifiques, compositrices, musiciennes, comédiennes…) la visibilité qu’elles avaient à leur époque, et ont perdu au fil des siècles en raison d’un processus, aujourd’hui bien connu, d’invisibilisation historiographique. La mise en valeur de ces femmes et de leur œuvre, que l’on « redécouvre » depuis quelques décennies, permettra de rétablir une vision plus juste de la réalité du passé du point de vue historique, social, culturel, littéraire et artistique, tordant ainsi le cou au lieu commun trop répandu d’un monde sans femmes ou, du moins, sans femmes sur le devant de la scène, cantonnées à un rôle mineur d’assistantes et de reproductrices. Comme l’affirme Martine Reid dans la préface du premier volume de Femmes et littérature. Une histoire culturelle, « il est temps que la critique et l’histoire littéraire, abandonnant ignorance et préjugés, acceptent ce radical changement d’optique, et poussent à son terme cette révolution herméneutique. Il en va de leur justesse, de leur crédibilité, de leur légitimité[1] ».

Continuer la lecture de Les Mains Invisibles n°1

Journées des doctorants – 26 janvier 2024

Organisée par Mia Guillot, Adélaïde Guillou et Anissa Guiot (CÉRÉdI – UR 3229)

Vendredi 26 janvier 2024

Salle du conseil
(bâtiment 3, 3e étage)
UFR Lettres et Sciences humaines
Campus de Mont-Saint-Aignan

Programme

10h : Accueil des participants
10h20 : Mot d’accueil de la part de la direction du CÉRÉdI
10h30 : Introduction et présentation de la journée doctorale

Continuer la lecture de Journées des doctorants – 26 janvier 2024

Fleuves et flux : approches écocritiques et géocritiques – 19 janvier 2024

Journée d’étude du CÉRÉdI organisée par Florence Fix, Sylvain Ledda et Thierry Roger

Vendredi 19 janvier 2024

Salle du Conseil, bâtiment A, 3e étage
Université de Rouen Normandie
UFR Lettres et Sciences humaines
Mont-Saint-Aignan

Programme

9h30 – Accueil des participants

Continuer la lecture de Fleuves et flux : approches écocritiques et géocritiques – 19 janvier 2024

Juliette Drouet, la compagne du siècle – 30 novembre 2023

Conférence-spectacle

Par Florence Naugrette, Professeur à Sorbonne université
Par Gérard Pouchain, Chercheur associé au CÉRÉdI, professeur agrégé de Lettres modernes, docteur en Lettres
Par Hélène Francisci, Comédienne de la compagnie Une Chambre à soi

Jeudi 30 novembre 2023
18hMaison de l’Université
3 Pl. Émile Blondel, 76821 Mont-Saint-Aignan

Entrée libre et gratuite

Infos : culture-scientifique@univ-rouen.fr

Continuer la lecture de Juliette Drouet, la compagne du siècle – 30 novembre 2023

Cahiers Saint Exupéry n° VIII

Appel à contributions pour les Cahiers Saint Exupéry n° VIII :
« Naissance littéraire d’Antoine de Saint Exupéry (1923-1925) »

 

Lorsqu’on ne commence à connaître un grand homme que dans le fort de sa gloire, on ne s’imagine pas qu’il ait jamais pu s’en passer, et la chose nous paraît si simple, que souvent on ne s’inquiète pas le moins du monde de s’expliquer comment cela est advenu ; de même que, lorsqu’on le connaît dès l’abord et avant son éclat, on ne soupçonne pas d’ordinaire ce qu’il devra être un jour […].
Charles-Augustin Sainte-Beuve, Portraits littéraires, 1829.

Vingt ans avant sa consécration par Le Petit Prince, quels furent les débuts littéraires d’Antoine de Saint Exupéry ? Si l’année 2023 célèbre les quatre-vingts ans de son chef-d’œuvre, elle marque également le centenaire de la naissance littéraire du jeune écrivain.

Continuer la lecture de Cahiers Saint Exupéry n° VIII

Revue Stendhal n°7, printemps 2026

Revue Stendhal n° 7, printemps 2026

 « Stendhal géographe »

Appel à contributions
(date d’échéance : 1er juin 2024)

Au moment où Stendhal commence sa formation intellectuelle, au tout début du XIXe siècle, la géographie est encore très généralement celle du XVIIIe. À la différence de la « géologie », voire de la « géographie physique » une géographie « uniquement descriptive[1] » qui inventorie les choses du monde, d’un monde, de son monde (cartes, listes, catalogues). Science mondaine voire de salon, elle joint ainsi l’utile à l’agréable dans une grande liberté de formes que lui permet sa nature mixte et composite, où le dénombrement des faits et leur mémoire prennent le pas sur l’expression logique de rapports et l’établissement d’une chaîne explicative. Comme le dit l’auteur de La Géographie moderne : « Ce qui […] intéresse [les amateurs non cartographes], c’est de connaître les mœurs, les coutumes, la religion, et les bornes de chaque État ; en combien de provinces ou de gouvernements chacun d’eux est divisé ; le cours des principales rivières ; le nom des villes les plus remarquables, et leur situation les unes par rapport aux autres ; les grands hommes que ces provinces ou villes ont produits ; les diverses révolutions auxquelles ces pays ont été exposés ; leur état actuel, et ce qu’ils renferment de curieux tant pour ce qui concerne l’histoire politique que l’histoire[2] ».De cette sorte de chorographie traditionnelle, très logiquement découle l’étude des tempéraments, des mœurs ; en somme ce qu’on appelle alors la « géographie politique » qui se présente comme une forme de propédeutique bien commode à l’étude de l’Histoire : « GÉOGRAPHIE. s. f. Science qui enseigne la position de toutes les régions de la terre, les unes à l’égard des autres, et par rapport au ciel, avec la description de ce qu’elles contiennent de principal. La Géographie est nécessaire pour bien savoir l’Histoire. Cartes de Géographie[3]. »

Continuer la lecture de Revue Stendhal n°7, printemps 2026

Le thésaurus des ephemera en français – 24 novembre 2023

Le thésaurus des ephemera en français
Une ressource pour les conservateurs et les chercheurs

Journée d’étude

24 novembre 2023

Salle A509 – 5étage
UFR Lettres et Sciences humaines
1, rue Lavoisier 76130 Mont-Saint-Aignan

La journée sera retransmise en direct de la webtv de l’université de Rouen :
https://webtv.univ-rouen.fr/lives/en-direct-des-lettres-et-sciences-humaines-salle-a509/

Contacts :
olivier.belin@univ-rouen.fr
florence.ferran@cyu.fr

Programme

Continuer la lecture de Le thésaurus des ephemera en français – 24 novembre 2023

Centre d'études et de recherche Éditer / Interpréter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search