En-deçà du grand partage. Quelle écopoétique pour les textes médiévaux ? – 28-29 mai 2024

Journées d’études

Strasbourg, 28-29 mai 2024 (Campus de l’Esplanade, Portique, salle 409)
Rouen, janvier 2025

Organisation : Louis-Patrick Bergot et Yoan Boudes

Illustration : Gaston Phébus, Le Livre de la chasse – Paris, BnF, fr. 616, f. 20r

Programme

Mardi 28 mai

14h30 – Accueil
Introduction

14h45 – Louis-Patrick BERGOT et Yoan BOUDES, Conférence d’ouverture

15h – Joëlle DUCOS (Sorbonne Université), « L’idée de nature revisitée dans l’allégorie française (XIIIe-XVe siècles) ou Nature vulgarisée »

15h45 – Discussion

16h – Pause

Table ronde

16h30 – Guillaume ANDREUCCI (université Paul-Valéry Montpellier 3), « De quelle(s) ontologie(s) le Roman de Renart porte-t-il la trace ? »

16h50 – Nicolas GARNIER (Sorbonne Université), « La forêt, l’essart, la plaine : environnements renardiens »

17h10 – Valentine EUGÈNE (université d’Artois), « Le trickster animal et son environnement naturel dans les littératures du Moyen Âge et francophones contemporaines. De Renart à Compère Lapin »

17h30 – Discussion

Mercredi 29 mai

9h15 – Accueil

Session 1

9h30 – Fleur VIGNERON (université Grenoble Alpes), « Critique écologique d’un traité d’agriculture médiévale : le Livre des prouffitz champestres et ruraulx de Pierre de Crescens »

9h55 – Viviane GRIVEAU-GENEST (IRHT), « “L’homme est un arbre inversé dont la tête est la racine” (Dit de l’arbre) : réflexions sur l’orientation du végétal dans les textes littéraires médiévaux »

10h20 – Discussion

10h35 – Pause

Session 2

11h – Myriam WHITE-LE GOFF (université d’Artois), « La relation singulière entre l’homme et l’animal dans quelques œuvres médiévales »

11h25 – Cécile ROCHELOIS (université de Pau et des Pays de l’Adour), « Présences animales dans Le Livre de la fontaine de toutes sciences »

11h50 – Discussion



Citer ce billet
Admin (2024, 13 mai). En-deçà du grand partage. Quelle écopoétique pour les textes médiévaux ? – 28-29 mai 2024. CÉRÉdI. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11nxf