Le style des romans « feel good » d’expression française – 27-28 juin 2023

Colloque

27-28 juin 2023Sorbonne, Faculté des Lettres, Salle des Actes

Organisé par
Laetita GONON (MCF, Université de Rouen Normandie)
Cécile NARJOUX (MCF, Sorbonne Université)
Bérengère MORICHEAU-AIRAUD (MCF, Université de Pau et des Pays de l’Adour)
Roselyne de VILLENEUVE (MCF, Sorbonne Université)

Ce colloque est organisé par l’unité de recherche Sens, texte, informatique, histoire (STIH) de la Faculté des Lettres de Sorbonne Université en collaboration avec l’unité de recherche Arts/langages. Transitions & relations (ALTER -UR 7504) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et le Centre d’études et de recherches Éditer/interpréter (CÉRÉdI) de l’Université de Rouen.

Présentation

L’expression feel good, d’abord utilisée pour les films, est aujourd’hui et depuis quelques années appliquée au roman. Elle s’impose massivement depuis les années 2010 en France pour qualifier les romans d’autrices telles que Laetitia Colombani, Virginie Grimaldi, Agnès Ledig, Agnès Martin-Lugand, Valérie Perrin, Carène Ponte, Marie Vareille, Aurélie Valognes, Alice Quinn…, voire ceux d’auteurs tels que Baptiste Beaulieu, Laurent Gounelle, Gilles Legardinier ou Julien Sandrel…

Si des travaux se sont déjà intéressés à cette question du roman feel good d’expression française – notamment dans le cadre de la problématique du care –, leur approche, littéraire, n’a pas permis jusqu’à présent d’étudier de manière approfondie et systématique la langue elle-même. Il reste en effet à dégager les spécificités stylistiques et les lignes de force poétiques de ce sous-genre du best-seller.

Une définition sommaire, thématique et provisoire de ce roman feel good en appellerait à la mise en scène d’un personnage marqué par des épreuves, souvent féminin, mais pas toujours, qui parvient à un épanouissement personnel en s’ouvrant aux autres et à la vie, et dont la valeur exemplaire au plan pragmatique suscite un sentiment de bien-être chez le lecteur, voire de réconfort par identification. Mais qu’en est-il sur le plan formel, narratologique, générique et stylistique ? Comment caractériser, de ce point de vue, le roman feel good d’expression française ?

Ce colloque est l’occasion de s’interroger en premier lieu sur la place du style dans le phénomène de librairie que constitue le roman feel good, envisagé non seulement sous l’angle de l’écriture mais aussi de la réception, de la communication ou des politiques éditoriales. Articulant une approche monographique, pourvoyeuse d’exemples concrets, à une perspective plus synthétique, il a pour objectif de dégager les patrons stylistiques, repérables, par exemple, dans le titre, la syntaxe de la la phrase ou la configuration énonciative du roman feel good. Enfin, il s’interroge sur son étiquetage générique et explore les interférences ou les hybridations avec d’autres genres, le polar ou la littérature jeunesse par exemple.

Retrouvez toutes les informations sur :
https://lettres.sorbonne-universite.fr/evenements/le-style-des-romans-feel-good-d-expression-francaise

Programme

Pour les personnes extérieures à la Sorbonne, veuillez vous inscrire par mail avant le mercredi 25 juin :
Cécile Narjoux : cecilenarjoux.univsorbonne@gmail.com
Roselyne de Villeneuve : roselyne.de_villeneuve@sorbonne-universite.fr

MARDI 27 JUIN

Matinée
Paratexte et édition
Présidence : Laetitia GONON

Accueil et mot d’ouverture : 9h-9h30

9h30-10h10 : Table ronde, animée par Mathilde BONAZZI : Dorothée COOCHE-CATOEN (PRCE, IUT de Béthune, docteure en Lettres modernes et romancière), Virginie FUERTES (éditrice, directrice de la collection « Instants suspendus ») et Carène PONTE (écrivaine) : « Le feel good, du processus de création aux rayons des librairies »

10h10-10h35 : Amélie CHABRIER (MCF, Université de Nîmes) : « Manuels de développement personnel et romans feel good : l’exemple des éditions Jouvence »

10h35-10h45 : Discussion

10h45-11h : Pause-café

11h-11h25 : Mathilde BONAZZI (enseignante au lycée Joséphine Baker à Toulouse, docteure ès Lettres) : « Fabrique stylistique et marketing de la douceur : objet-livre et paratexte dans la littérature feel good (Valognes et Grimaldi) »

11h25-11h50 : Cécile NARJOUX (MCF, Sorbonne Université) et Roselyne de VILLENEUVE (MCF, Sorbonne Université) : « Perception, représentation et réception du style des romans feel good : le cas d’Aurélie Valognes »

11h50-12h : Discussion

12h-14h : Pause déjeuner

Après-midi
Styles d’auteurs feel good : études monographiques

Présidence : Cécile NARJOUX

14h-14h25 : Jérôme HENNEBERT (MCF, Université de Lille) : « La littérature du soi au-delà du style ? L’Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle (2008) »

14h25-14h50 : Élise NOTTET-CHEDEVILLE (MCF, Université de Rennes II) : « Une genèse qui se voulait heureuse ? L’exemple de Laurent Gounelle. »

14h50-15h : Discussion

15h-15h15 : Pause-café

15h15-16h10 : Edoardo CAGNAN (doctorant en cotutelle Sorbonne Université – Université McGill, Montréal) : « L’éthos narratorial et le dispositif métalittéraire dans les romans feel good : le cas du roman québécois Le Goût de l’élégance de Johanne Seymour »

16h10-16h35 : Éveline SU (enseignante au lycée de Cazères) : « Le roman feel good : un refus de la figure ? Le cas de Mémé dans les orties d’Aurélie Valognes et d’Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi »

16h35-16h45 : Discussion

MERCREDI 28 JUIN

Matinée
Les patrons du style feel good

Présidence : Laurent SUSINI

9h30-9h55 : Bérengère MORICHEAU-AIRAUD (MCF, Université de Pau et des Pays de l’Adour) : « Les titres des romans feel good : dialogisme et connivence »

9h55-10h20 : Eva CHAUSSINAND (doctorante, ENS Lyon) : « Les ambiguïtés énonciatives dans le roman feel good : de l’invitation à l’identification à l’injonction au bonheur dans Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano »

10h20-10h30 : Discussion

10h30-10h45 : Pause-café

10h45-11h10 : Sandrine VAUDREY-LUIGI (MCF, Université de Bourgogne) : « Les patrons phrastiques des romans feel good »

11h10-11h35 : Laetitia GONON (MCF, Université de Rouen) : « Les anglicismes du roman feel good : le contemporain est-il capitaliste ? »

11h35-11h45 : Discussion

11h45-13h30 : Pause déjeuner

Après-midi
Extension du domaine du feel good ?

Présidence : Bérengère MORICHEAU-AIRAUD

13h30-13h55 : Laurent SUSINI (PU, Université Lumière- Lyon II) : « Ensemble c’est mou : la détente selon Gavalda »

13h55-14h20 : Stéphanie BERTRAND (MCF, Université de Lorraine) : « La simplicité du style : indice d’une écriture feel good ? L’exemple problématique de Christian Bobin »

14h20-14h45 : Julie GALLEGO (MCF, Université de Pau et des Pays de l’Adour) : « ‘Un grand respire de liberté’ pour une balade en pente douce : Magasin général ou des pleurs de bonheur »

14h45-15h : Discussion

15h-15h15 : Pause-café

15h15-15h40 : Radhia AROUA (doctorante en cotutelle Université de La Manouba, Tunisie – Sorbone Université) : « Le polar cosy mystery français et le roman feel good »

15h40-16h05 : Audrey COUSSY (Associate Professor, Université McGill, Montréal) : « Littérature jeunesse feel good : une étiquette pertinente ? »

16h05-16h20 : Discussion

16h20-16h30 : Mot de clôture



Citer ce billet
Admin (2023, 14 juin). Le style des romans « feel good » d’expression française – 27-28 juin 2023. CÉRÉdI. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mjzm